Simuler l'apport de lumière naturelle en phase conception avec ArchiWIZARD

Avec des exigences de performance des bâtiments toujours plus élevées et précises, justifier le choix des systèmes et matériaux utilisés devient un vrai  challenge. Partant des valeurs déclaratives annoncées par les industriels, l’intégration architecturale puis la mise en oeuvre peuvent amener à des résultats  assez éloignés des objectifs initialement visés.

telechargez-notre-catalogue

Certains industriels assument le choix de mettre leurs systèmes à l’épreuve et à l’étude afin de proposer aux prescripteurs, bureaux d’études et entreprises une  estimation de l’impact réel de leurs systèmes sur la luminosité des bâtiments. C’est le cas d’Everlite Concept qui, en s’associant avec ArchiWIZARD, logiciel de modélisation 3D basé sur la technologie du ray tracing, met à disposition des acteurs de la construction son e-catalogue de systèmes translucides. Les performances du 3DLITE, le dernier né de la gamme Everlite Concept, sont ainsi passées au crible au travers d’une étude de simulation des apports lumineux réalisée par le logiciel ArchiWIZARD dont voici les résultats. Ils s’appuient sur les données météo RT2012 de la station de Trappes (78).

 

 

LE CAS D'ÉTUDE

Type de bâtiment
Gymnase
Localisation
Département (78)
Surface utile
1796 m²
Surface étudiée
le terrain de jeu de 800 m²

PARAMÈTRES

- Surfaces intérieures (murs et sols) réfléchissantes à 48% de manière diffuse

- Toiture composée d’une surface opaque à 55% et à 45% de 3DLITE, un panneau en polycarbonate multicellulaire dont les parois centrales sont une alternance de cellules translucides et opaques, assurant une fonction de brise-soleil fixes

CARTE1

  

METEO

  

CARTE2

L’étude réalisée évalue l’impact du système 3DLITE en toiture sur la luminosité disponible au niveau du terrain de jeu. Le logiciel ArchiWIZARD simule des flux de lumière directe et diffuse tout au long de l’année. Les cartes d’éclairement présentent les flux mesurés en mars, juin et octobre, à trois moments de la journée : le matin, à midi et en fin d’après-midi.

 

Nous constatons que les flux de lumière mesurés pendant ces 3 périodes oscillent entre 437 lux (période la plus sombre, au mois de mars à
16h00) et 2733 lux (période la plus lumineuse, au mois de Juin à 12h00) soit un écart de 2296 lux entre ces deux extrêmes.

Sur la période la plus lumineuse de l’année, le 14 juin, l’étude mesure les flux directs et diffus reçus sur le terrain de jeu et les compare aux flux directs et diffus des données météo renseignées.

La courbe illustre ces flux où la lumière directe, pouvant être la cause d’éblouissement, est bloquée en grande partie par les cellules opaques du 3DLITE, au profit d’une lumière diffuse qui se répand au travers des
cellules translucides du 3DLITE, propageant une lumière homogène.

Ainsi, l’apport de lumière reste suffisant et régulé tout au long de la journée sans éblouir les joueurs.

L’écart de luminosité, entre les incidences de début et de fin de journée et les incidences maximales du midi, est bien maîtrisé. On observe par exemple pour notre journée du 14 juin un écart de flux, sur le terrain de jeu entre le centre et les zones moins exposées, de 400 à 700 lux.

Cette étude ArchiWIZARD démontre l’efficacité du 3DLITE à réguler la lumière sur une surface de jeu et permet de justifier le choix d’un système qui répondrait aux besoins en lumière naturelle de ce type de bâtiment sportif.

 

 

 

façades ▪ bardage rapporté ventilé ▪ couvertures ▪ auvents ▪ agencements

Informations pratiques

MEMBRE-DEPUIS2000-AFEX

 

ceNorme EN n°16153

Restez connecté

Contact

 Demandes commerciales - techniques - Communication 

Newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expèrience.