Opposition élégante de matières

Centre de recherches ABS, Metz (57) - Façade, Danpatherm k7 cristal Softlite, angles en polycarbonate, 1450 m2 - © Olivier Dancy - Architecte : Busato Maxime Architecture (57) - Entreprise : Zillhardt-Staub (57)

En contrepoint d’un jeu de claustras en acier Corten en avant de la façade, une enveloppe de Danpatherm K7 entoure la halle d’essais du tout nouveau Centre Métallurgique. L’architecte Maxime Busato a joué sur les oppositions : rugosité, matité, densité du métal et satiné, opalescence, légèreté du polycarbonate, ainsi que sur les harmonies de deux matières qui évoluent au fil de la lumière.

 DSC8359

 MG 9249En contrepoint d’un jeu de claustras en acier Corten en avant de la façade, une enveloppe de Danpatherm  K7 entoure la halle d’essais du tout nouveau Centre Métallurgique. L’architecte Maxime Busato a joué sur les oppositions : rugosité, matité, densité du  métal et satiné, opalescence, légèreté du polycarbonate, ainsi que sur les harmonies de deux matières qui évoluent au fil de la lumière. L’association fonctionne bien et donne au bâtiment ce petit plus qui en fait une vitrine élégante pour l’entreprise. Le choix du Danpatherm K7 répond à des impératifs techniques : l’isolation pour la RT2012, et la luminosité,  qui doit être abondante, régulière, stable et non aveuglante pour le travail des métaux. Mais au-delà de ces caractéristiques, l’architecte Maxime Busato a recherché des qualités  esthétiques : “Je voulais un bâtiment le plus léger possible, qui s’envole au-dessus de son socle de béton. J’étais à la recherche d’éléments purs, de détails réalisés de la plus belle manière possible, une façade unie, sans montants verticaux et sans poteaux dans les angles”. Le bureau d’études d’Everlite Concept a planché sur le sujet et conçu les pièces adéquates. Résultat, le regard peut filer sur la façade  sans être arrêté par un profilé. Et la nuit, quand la halle est éclairée, elle ressort telle une lanterne épurée.

Le point de vue de
Directeur Technique
d'Everlite Concept
Cyril Gambin

L’architecte Maxime Busato voulait une façade entièrement lisse et en particulier sans poteaux dans les angles. Quelle solution lui avez-vous proposée ?
CG : Quelque chose d’assez simple finalement pour les angles : un panneau de 60 cm a été rainuré, plié et assemblé sur un cadre aluminium préformé. Il suffisait ensuite de rattraper une fausse trame en partie courante.

Comment avez-vous rattrapé cette trame ?
CG : Il a fallu mettre en oeuvre un procédé d’ajustement qui puisse se faire au milieu de la façade : cela passe par une pièce en polycarbonate que nous avons développée et qui permet de créer un relevé cranté. Il suffit de couper une cassette à la largeur voulue et de lui ajouter cette pièce pour créer une cassette sur mesure qui peut s’emboîter avec ses voisines.

Est-ce une solution qu’Everlite Concept propose de manière pérenne ?
CG : Les cassettes d’angle et de rattrapage ont été ajoutées dans l’avis technique. Elles font partie de notre panel standard de solutions.

Les acteurs du projet

ARCHITECTE
MAXIME BUSATO - Busato Maxime Architecture - Metz - 03 87 75 42 42
maxime.busato.archi@gmail.com - www.busato-architecture.com

ENTREPRISE
ZILLHARDT-STAUB - Marly - 03 87 55 21 29
zillhardt@smac-sa.com - www.smac-sa.com



façades ▪ bardage rapporté ventilé ▪ couvertures ▪ auvents ▪ agencements

Informations pratiques

MEMBRE-DEPUIS2000-AFEX

 

ceNorme EN n°16153

Restez connecté

Contact

 Demandes commerciales - techniques - Communication 

Newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expèrience.