Danpalon® double 12 MC Cristal © Audrey Cerdan Danpalon® double 12 MC Cristal

Duo de matières pour le Centre de Travaux routiers à La Gouesnière

Sur ce bâtiment industriel, l’articulation entre l’utilisation du bois ou du Danpalon® répond aussi bien à des critères esthétiques qu’à des enjeux thermiques et de lumière naturelle. Un duo de matières pensé en bonne intelligence qui intègre aussi la qualité de vie au travail des opérateurs présents sur le site.

La Gouesnière, Ille-et-Vilaine. La toiture végétalisée du centre technique routier (antenne du parc de véhicules du Conseil départemental) apparaît au long d’une route légèrement en hauteur. Sur ce site de 10 000 m² inauguré en 2016, deux bâtiments s’habillent tour à tour de bois et de matière translucide afin de s’intégrer en douceur dans le bocage environnant.

gouesnière1

« Le choix du bois comme matériau de structure, de bardage et de menuiseries nous a permis de mieux maitriser le coût du projet car la filière bois, bien développée en Bretagne, nous a assuré des économies d’échelle. De plus, sa capacité à être utilisé en matière brute et naturelle a participé à la qualification des espaces de travail : chaleur au toucher, qualité des textures, amélioration de l’acoustique », explique Benjamin Boré. Quant au Danpalon®, celui-ci a naturellement trouvé sa place sur une partie de l’ouvrage en offrant une excellente diffusion lumineuse et la performance thermique attendue (deux éléments participant fortement à la qualité de vie des opérateurs du site).

Un besoin, un matériau

Outre l’existence de deux « noyaux » en béton isolant les locaux de stockage à risque, la mise en oeuvre de ces deux matériaux en ossature s’organise selon les nécessités thermiques de chaque local : un bardage bois naturel pour les espaces chauffés et la zone d’atelier, et une peau en Danpalon® Cristal venant habiller le bâtiment de stockage et de stationnement des véhicules.

« Le tout, avec un contrôle solaire renforcé par des brise-soleil sur les trois façades en Danpalon® les plus exposées », ajoute l’architecte, insistant sur le niveau d’exigence requis concernant la durabilité du polycarbonate. « Nous savons que tous les produits ne se valent pas. Or, la pérennité du produit faisait partie des exigences du CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) », précise Benjamin Boré.

gouesnière2

Marche en avant

L’implantation de deux bâtiments étant assez contraignante malgré l’importante taille du site (10 000 m²), l’agence d’architecture a pris soin de valoriser une forme de « rationalité organisationnelle », en offrant aux conducteurs d’engins la possibilité de manoeuvrer uniquement en marche en avant, gage de sécurité pour ces derniers. « Ce n’était pas demandé dans le concours mais en discutant avec les usagers, on s’est rendu compte que c’était fortement plébiscité ! », conclut l’architecte.

 
 

Carte d'identité du projet : Centre de travaux routiers à La Gouesnière

MAÎTRISE D'OUVRAGE
CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE

MAÎTRISE D’ŒUVRE
ATELIER RAUM, Benjamin Boré à Nantes
02 85 97 06 31
www.raum.fr

ENTREPRISE DE POSE
SAS ROLLAND
02 97 93 70 51
Everlite ConceptActualités25 ans d'Architecture LumièreDuo de matières pour le Centre de Travaux routiers à La Gouesnière

façades ▪ bardage rapporté ventilé ▪ couvertures ▪ auvents ▪ agencements

Informations pratiques

MEMBRE-DEPUIS2000-AFEX

 

ceNorme EN n°16153

Restez connecté

Contact

 Demandes commerciales - techniques - Communication 

Newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expèrience.