Brise soleil Danpalon® 16 cristal bleu et grey © Remy Ravon Brise soleil Danpalon® 16 cristal bleu et grey

REFLEXION DE SOLEIL - LOGEMENTS OYAPOCK

À flanc de montagne, les logements Oyapock apparaissent. Un écran coloré les protège des vents Alizés et compose une façade immatérielle, qui puise sa lumière dans le ciel et la mer qui l’entourent.

oyapock3Face à la mer, les 50 logements du bâtiment Oyapock à Saint-Denis de La Réunion s’étalent sur les mipentes de la ville tout en s’accrochant à la montagne. Situé dans le quartier Bellepierre, l’ancien bidonville de la ville réhabilité depuis les années 50, le terrain de l’opération immobilière n’avait pas initialement vocation à être construit.

Il avait été délaissé jusqu’à présent car sa viabilisation était complexe”, détaille l’architecte Maxence Lefebvre, de l’agence Urban Architectes. À cause de la pression foncière très importante à Saint-Denis (et en particulier dans ce quartier), le terrain a finalement été investi, notamment au prix d’opérations de dynamitages de roches permettant d’intégrer ce programme en R+6 avec parkings souterrains. Pour l’architecte, la principale contrainte résidait dans l’orientation du bâtiment, imposée par la typologie du lieu. “Si la façade principale bénéficie naturellement d’une orientation Est, avec une façade mer, elle s’expose aussi aux Alizés, un vent assez violent dont il a fallu protéger le bâtiment”. La solution apportée ? Un écran de 1 100 lamelles colorées de Danpalon® qui viennent faire briller de mille éclats cette blanche façade.

oyapock2

Interview Maxence Lefebvre, AGENCE URBAN ARCHITECTES

Comment avez-vous choisi de préserver votre bâtiment aux vents Alizés qui soufflent parfois de manière violente depuis la mer ?
La façade principale de notre bâtiment est effectivement très exposée. Nous devions trouver un moyen de la protéger tout en la laissant suffisamment ouverte pour permettre aux habitants de bénéficier de la vue mer. Ces contraintes nous ont menés à imaginer un écran perméable, constitué de lamelles horizontales en Danpalon® colorées. Ces sortes de claires-voies translucides coupent le vent et préservent l’ouverture sur le paysage.

 

 

oyapock4

Au-delà de la fonction pratique, quelle esthétique recherchiez-vous avec ce matériau ?
Nous avons évidemment travaillé le calepinage pour que celui-ci soit harmonieux. Nous avons donc imaginé un écran composé de lames de Danpalon® de 300 mm de large alternant trois coloris (bleu, grey, cristal), posé sur une ossature métallique déportée de la façade. Celle-ci est simplement enduite en blanc afin d’obtenir un côté épuré. C’est la réflexion du soleil depuis les lames de Danpalon® sur la façade qui crée une animation colorée. Et selon les moments de la journée, c’est parfois le ciel qui vient se refléter dans les lames.

 

 

Ces lames passent aussi devant des fenêtres. N’est-ce pas gênant pour les habitants ?
Pour l’avoir testé, cela crée depuis l’intérieur une lumière tamisée assez agréable et cela n’occulte pas la lumière. A contrario, nous n’avons pas posé de lames devant les balcons. J’aurai aimé les fermer en créant des sortes de loggias en polycarbonate mais le budget s’est avéré insuffisant pour aller jusque-là. On est assez éloigné des usages habituels proposés avec le Danpalon®.

N’aviez-vous pas quelques craintes de conception ?
Non. Le produit a été traité anti UV et le système de fixation a été approuvé par un cabinet certifiant sa résistance aux vents cycloniques. Par ailleurs, l’eau ne peut pas s’infiltrer dans les alvéoles puisque les lamelles, déjà prédécoupées en atelier, ont été fermées avec des couvre-joints aluminium installés par l’entreprise de pose.

Point technique avec Dominique Guemon, ENTREPRISE BIOCLIMATIK

Le chantier de pose s’est déroulé en trois étapes, sur près de 6 semaines : pose de la structure acier en déporté de la façade, installation des équerres permettant la fixation des lamelles de Danpalon® et enfin mise en oeuvre du calepinage souhaité par l’architecte. Nous avons installé près de 1 100 lamelles, en 3 coloris différents (environ 40 lamelles sur 46 travées). Ces dernières arrivaient du site de production d’Everlite Concept déjà prédécoupées en 300 mm de large, sur une longueur d’environ 1 500 mm puis nous finalisions le montage en atelier avec la pose d’un adhésif micro perforé, d’un profil aluminium et d’une parclose. Au départ, j’ai pu être un peu sceptique sur le projet mais je reconnais que le résultat est vraiment à la hauteur.

 

UNE ENQUÊTE TECHNIQUE POUR LES DROM-COM

Le système Danpalon® dispose d’une enquête spécifique Socotec (n° 1512-68080-0000019) permettant sa mise en oeuvre dans les DROM-COM pour les applications suivantes : bardages, couvertures, sheds en simple et double parois. Les principales contraintes d’emploi dans ces zones sont le très fort ensoleillement (rayonnements ultraviolets), les vents cycloniques (zone 5), les pluies tropicales et l’atmosphère marine.

 
 

Carte d'identité du projet : Logements Oyapock

MAÎTRISE D'OUVRAGE
SIDR

MAÎTRISE D’ŒUVRE
Maxence LEFEBVRE
URBAN ARCHITECTES, Île de La Réunion
+33 (0) 262 42 79 00
agence@urbanarchitectes.fr 
www.urbanarchitectes.com

ENTREPRISE DE POSE
DOMINIQUE GUEMON
Bipclimatik, Île de La Réunion
+33 (0) 262 55 74 62
bioclimatik@bioclimatik.fr
www.bioclimatik.re

...

Everlite ConceptActualités25 ans d'Architecture LumièreREFLEXION DE SOLEIL - LOGEMENTS OYAPOCK

façades ▪ bardage rapporté ventilé ▪ couvertures ▪ auvents ▪ agencements

Informations pratiques

MEMBRE-DEPUIS2000-AFEX

 

ceNorme EN n°16153

Restez connecté

Contact

 Demandes commerciales - techniques - Communication 

Newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expèrience.